Fermer

[Lecture] Une seconde de trop de Linda Green

J’ai lu ce livre en mars 2018 grâce à Netgalley (un site internet qui permet aux blogueurs de pouvoir lire des livres en avant-première). Je remercie d’ailleurs les éditions Préludes pour m’avoir accordé leur confiance.
Je ne pensais pas chroniquer ce livre sur le blog, et puis en feuilletant mon « Book Lovers Journal » (mon journal de bord de lecture), j’ai repensé à ce livre et c’est vrai que j’avais passé un bon moment de lecture donc pourquoi pas vous le présenter ici malgré tout!

Une seconde de trop

Résumé :

« Un seconde de trop et vous perdez tout. un, deux, trois… Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu’à cent lors d’une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu’elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace. La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d’Ella ? Et si le ravisseur était connu d’eux tous ? Suspense psychologique addictif, Une seconde de trop explore la culpabilité d’une mère et le cauchemar de tout parent : la disparition d’un enfant. »

Mon avis :

J’ai passé un bon moment à la lecture du livre Une seconde de trop.
J’ai eu du mal à le poser une fois commencé. Le style de l’écriture de son auteure est agréable et immersif.
L’histoire est racontée à la première personne du point de vue de trois personnages différents. Cette façon de raconter l’histoire permet de se sentir à la place de la famille de la victime disparue et également dans la tête de la personne qui l’a kidnappée.

Même si j’ai aimé ce roman, j’ai tout de même trouvé que l’histoire manquait d’un peu d’originalité.
Ce thème a déjà été traité à de multiples reprises, que ce soit à travers des films ou d’autres livres.
Je n’ai pas été surprise par les quelques rebondissements présents dans le roman. J’avais déjà deviné plusieurs situations.
Je ne pensais pas que l’histoire se terminerait de cette manière étant donné que plus l’histoire avançait, plus la personne responsable de l’enlèvement semblait sombrer peu à peu dans la folie.
Je me suis attachée aux personnages et j’ai ressenti de la compassion pour la famille de la petite Ella, mais également pour la personne qui l’a enlevée (aussi bizarrement que ça puisse paraître).
Je regrette simplement que l’histoire se termine un peu brusquement car j’aurai aimé lire un épilogue.

Pour conclure, même si l’histoire manque un peu d’originalité, ce roman plaira sans doute aux amateurs du genre.

Connaissez-vous ce roman? L’avez-vous aimé? 

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :