Fermer

[Lecture] La mort d’Hitler de Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina

Il y a quelques semaines de cela, je me suis inscrite sur le site de Netgalley. Ce site permet aux blogueurs, libraires, bibliothécaires et autres de découvrir en avant-première des livres.
Il suffit pour cela de s’inscrire sur le site, de se présenter dans une courte biographie et de partager les liens de nos différents supports d’expression (blogs, réseaux sociaux, réseaux littéraires comme livraddict ou goodreads). Il est possible ensuite de définir quels sont nos goûts en matière de littérature (polar, thriller, romance), puis de choisir un livre dans une de ces catégories et de faire une demande auprès de l’éditeur pour pouvoir le recevoir en format numérique et le lire. En contrepartie, il faut faire un retour sur nos impressions à l’éditeur, puis rédiger un avis ou une chronique directement sur le site de Netgalley.

C’est de cette manière que j’ai pu lire, quelques jours avant sa sortie en librairie, le livre enquête sur la mort d’Hitler par le journaliste Jean-Christophe Brisard en collaboration avec Lana Parshina, interprète et journaliste également.

 

La Mort d’Hitler 

 

Résumé :

« Le 8 mai 1945, les nazis capitulent. Hitler s’est suicidé une semaine plus tôt, dans son bunker berlinois. Les Alliés et les Soviétiques fêtent ensemble la victoire. Voilà pour la version connue. En réalité, dès le 1er mai, Staline ordonnait à ses services d’enquêter sur la mort du Führer et de récupérer son corps. Cherchait-il une pièce à conviction ou un trophée de guerre prouvant au monde entier que son pays avait vaincu Hitler  ?
Après deux ans d’interminables négociations auprès des autorités russes, Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina ont pu accéder aux dossiers confidentiels concernant l’incroyable traque du corps d’Hitler par les espions soviétiques, ainsi qu’aux interrogatoires des témoins des derniers jours du Führer. Surtout, Moscou a accepté de leur présenter des restes humains  : un morceau de crâne avec un impact de balle et une mâchoire. Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les auteurs ont obtenu l’autorisation d’effectuer des examens scientifiques sur ces ossements. Le Kremlin prétend qu’ils appartiennent à Hitler. Qu’en est-il vraiment  ?
Cette enquête fascinante, digne d’un roman d’espionnage, met un point final aux ultimes questionnements sur la mort d’Hitler.

Grand reporter, Jean-Christophe Brisard est réalisateur de documentaires, principalement sur les dictatures. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Enfants de dictateurs (First Histoire, 2014) avec Claude Quétel.
Lana Parshina est journaliste indépendante et réalisatrice de documentaires. Elle partage sa vie entre la Russie et les États-Unis. »
Continuer à lire « [Lecture] La mort d’Hitler de Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina »

error: Content is protected !!