TwitterInstagramEmailRSS
Fermer

[Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais l’hiver dernier, j’ai participé à mon premier challenge de lecture : le Cold Winter Challenge de Margaud Liseuse. Je participerai de nouveau à ce challenge en fin d’année, mais pour le moment, j’aimerai vous présenter son équivalent pour la saison automne : le Pumpkin Autumn Challenge de Guimause (du 1er septembre au 30 novembre 2018).

Il s’agit de la seconde édition de ce challenge (j’aurai aimé y participer en 2017, mais j’ai découvert le challenge beaucoup trop tard). Ce qui m’attire le plus dans ce défi, c’est qu’il s’agit d’un défi saisonnier mettant en avant l’automne : ma saison de l’année préférée. J’adore tellement cette ambiance (la nature qui change, les bougies, les animaux de la forêt, Halloween qui approche, boire un chocolat chaud en regardant une série emmitouflée dans un plaid…)
Un challenge littéraire autour de l’automne ne pouvait donc que me plaire!

Pumpkin Autumn Challenge

Je vous propose de découvrir la présentation du challenge par sa créatrice : Guimause.

Pour résumer :

4 menus composent ce challenge
Pour valider le challenge, il y a plusieurs options possibles. Pour ma part, j’ai choisi de valiser ce défi avec l’option « Un appétit de Goule » -> je dois lire au moins un livre par catégorie pour les 4 menus.

Ma PAL :

Automne Frissonnant

Le cri de la Banshee (Horreur, Angoisse, Thriller)
Retour à Whitechapel de Michel Moatti : « Automne 1941, Amelia Pritlowe est infirmière au London Hospital et tente de survivre aux bombardements de l’armée allemande. Lorsqu’elle reçoit la lettre posthume de son père, elle n’imagine pas qu’elle va devoir affronter un cataclysme personnel tout aussi dévastateur. Sa mère n’est pas morte d’une maladie pulmonaire comme elle l’a toujours cru. Sa mère, Mary Jane Kelly, a été la dernière victime de Jack l’Éventreur. Mue par une incommensurable soif de vengeance, l’infirmière va se lancer dans une traque acharnée. Elle intègre anonymement la société savante d’experts « ripperologues », la Filebox Society, et va reprendre l’enquête depuis le début, étudiant et répertoriant tous les éléments qui ont touché de près ou de loin chacune des victimes de Jack l’Éventreur. »
*
Shutter Island de Dennis Lehane : « Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure sinistre. C’est un hôpital psychiatrique pour assassins. Le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l’une des patientes, Rachel Solando, manque à l’appel. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? »
*
Creuse la mort de Paul Clément : « Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ? Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond. C’est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu’il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l’ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s’il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ? »
*
L’âme du mal de Maxime Chattam : « Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte? Pure sauvagerie ou magie noire? »
*
Salem de Stephen King : « Comment une petite bourgade du Maine peut elle, du jour au lendemain, devenir une ville fantôme ? Jerusalem’s Lot – Salem – n’avait pourtant pas de caractéristiques particulières sinon, sur la colline, la présence de cette grande demeure – Marsten House – inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingts ans auparavant. Et lorsque Ben mears y revient, c’est seulement pour y retrouver ses souvenirs d’enfance. Mais très vite, il devrait se rendre à l’évidence : il se passe des choses très étrange à Salem. »
*
Shining de Stephen King : « Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté… L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance : c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. »

Le Fantôme de l’opéra (Fantôme, Esprit, Possession)
Le marais de la vengeance de Christelle Rousseau : « Un village breton, un domaine et un marais. Ce dernier alimente un grand nombre de légendes et surtout inspire la peur aux habitants.
Lorsque Charlotte, « Charlie » Karven, célèbre romancière achète la Roseraie, elle n’imagine pas qu’elle va plonger dans une aventure aussi effrayante que mystérieuse, quelque fois au péril de sa vie. »
*
Angeline ou la maison hantée d’Emile Zola : « A l’occasion d’une promenade à bicyclette, sur un chemin désert de la banlieue parisienne, le narrateur tombe par hasard sur une maison abandonnée, lui inspirant immédiatement tristesse et angoisse. Désireux d’en apprendre plus sur la demeure délabrée, il engage la conversation avec la tenancière d’une auberge voisine. La vieille femme lui apprend alors qu’il s’agit de la Sauvagerie, une maison réputée hantée où se serait déroulé un drame familial il y a quarante ans. »
*
Je ne serai plus jamais seul de Ena L : « Juliette est recrutée comme aide-soignante dans une maison de retraite très particulière, réservée aux aînés les plus fortunés. La somptueuse résidence est située à l’intérieur d’un vieux château, qu’on disait autrefois hanté. Aujourd’hui encore, il s’y passe de drôles de choses, telles que des disparitions subites et inexpliquées, qui pourtant n’inquiètent personne. D’abord éblouie par ce lieu magique, Juliette découvre peu à peu la face sombre du château. »
*
Rebecca de Daphné du Maurier : « Sur Manderley, superbe demeure de l’ouest de l’Angleterre, aux atours victoriens, planent l’angoisse, le doute : la nouvelle épouse de Maximilien de Winter, frêle et innocente jeune femme, réussira-t-elle à se substituer à l’ancienne madame de Winter, morte noyée quelque temps auparavant ? »

Le fantôme de l’apéro (comédie horrifique)
Le fantôme de Canterville d’Oscar Wilde : « Bombardé de boulettes de papier et d’oreillers, jamais, durant les trois siècles de sa brillante carrière, le fantôme de Canterville n’a été à ce point ridiculisé ! Mais pour qui se prennent-ils, ces Américains qui s’apprêtent et acheter le manoir de Canterville ? Rien ne les effraie, ni les squelettes, ni les chaînes, ni les éclats de rire sataniques… De quoi devenir fou, quand on tient, comme tout fantôme qui se respecte, à sa réputation ! »

True Blood (Vampire, Zombie)
Dracula de Bram Stocker : « Répondant à l’invitation du conte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre à son arrivée dans les Carpates un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante. Ce comte, qui contrôle son courrier et verrouille les portes de son château, ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l’apesanteur… »
*
Entretien avec un vampire d’Anne Rice : « De nos jours, à la Nouvelle-Orléans un jeune homme a été convoqué dans l’obscurité d’une chambre d’hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. »

Automne Douceur de Vivre

Trick or Treat (Halloween)
Le crime d’Halloween d’Agatha Christie : « Le 31 octobre, les sorcières s’envolent sur leur manche à balai : c’est Halloween, la fête du potiron. À cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les « plus de onze ans ». Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver, qui croque son éternelle pomme. « Savez-vous que j’ai eu l’occasion d’assister à un vrai meurtre ? » se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. C’est en rangeant la maison, après le départ des invités, qu’on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Bouleversée, Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule Poirot. »

Pomme au four (Feel Good, Enfantin, Romance, Famille)
Les filles d’Ennismore de Patricia Falvey : « Irlande, début du XXe siècle. À huit ans, Rosie croise le chemin de Victoria, la jeune héritière du domaine d’Ennismore. Celle-ci s’ennuie et voit en la fille d’un métayer, l’amie dont elle rêve tant. Au grand dam de sa mère, elle arrive à convaincre son père de partager ses heures de leçon avec Rosie. Au fil des années, leur amitié grandit. Mais à 17 ans, Victoria quitte Ennismore pour Dublin afin de faire son entrée dans le monde, laissant Rosie déchirée entre les aspirations de ces années d’éducation aristocrate et sa modeste position. Elle est bientôt contrainte d’accepter un poste de domestique au domaine. Servir une famille qu’elle a côtoyée pendant dix ans est d’autant plus douloureux que Rosie est amoureuse depuis toujours du frère de Victoria, Valentin. »
*
Belgravia de Julian Fellowes : « Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l’une des plus tragiques de l’histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l’intendance du duc de Wellington. »

Feuille d’automne emportée par le vent… (Un livre aux couleurs de l’Automne)
Les carnets de Cerise : « Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes…
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »
*
Miniaturiste de Jessie Burton : « Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste.
Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux qui l’habitent et mettant au jour de dangereux secrets. »
*
Le cercle des 7 pierres de Diana Gabaldon : « Sept nouvelles dans l’univers de la série Outlander. Elles permettent de suivre les personnages principaux, notamment Claire et Jamie Fraser, lord John Grey ou encore Ian Murray, de la bataille de Québec à la Seconde Guerre mondiale et dans différents pays. »
*
Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon : « Au cours d’une promenade sur la lande, Claire est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. »
*
Vue pour la dernière fois de Nina Laurin : « Au quotidien, Laine, 23 ans, n’a qu’une obsession : passer inaperçue. Mais le jour où elle aperçoit l’affiche de cette petite fille portée disparue, elle sait que c’en est fini des illusions. Cette enfant, Olivia, c’est sa fille. Celle qu’elle a mise au monde et abandonnée il y a des années. Enlevée à dix ans, Laine a passé trois ans dans une cave, avant de réussir à s’enfuir, enceinte d’un homme dont elle ignore l’identité. Elle en est persuadée, c’est le même individu qui a enlevé sa fille. »

Automne Ensorcelant

Witches Brew (Magie dans un univers de SFFF)
Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien : « Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix… Jusqu’au jour fatal où l’un d’entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l’Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal… Frodon, le Porteur de l’Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu? »

Cristaux, Tarot et Encens (Étrangeté, Mystère, Ésotérisme)
Trop belle pour mourir d’Olivia Jones : « Une jeune fille de vingt ans, Morgane, disparaît en Bretagne sans laisser de traces, au milieu des années 60. Quarante ans plus tard, Laura, jeune veuve perturbée par des cauchemars récurrents, reçoit en héritage la maison dans laquelle Morgane a vécu. Contre l’avis de sa mère, elle décide de s’y installer. Cette maison recèle bien des mystères que la jeune femme s’efforcera de résoudre. »
*
Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs : « Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ? Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle… »
*
Empoisonneurs, empoisonnées de Jean-Paul Viart : « Napoléon Ier a-t-il été empoisonné ? Pourquoi et comment Socrate et Cléopâtre ont-ils été conduits à la mort ? Comment la marquise de Brinvilliers confectionnait-elle ses poudres de veuvage ? Marie Besnard, la bonne dame de Loudun, était-elle réellement une empoisonneuse ? Pourquoi Violette Nozière a-t-elle décidé d’assassiner ses parents ? Comment ces philtres toxiques ont-ils pu rester si longtemps indétectables ? »
*
Encyclopédie du fantastique et de l’étrange de Béatrice Bottet : « Êtes-vous certains de tout connaître du monde qui nous entoure? N’y a-t-il pas des choses mystérieuses et des interrogations troublantes qui traînent dans votre esprit? Tout ce qu’on ne sait pas vraiment décrire et classer: des fées et des licornes, des elfes et des dragons, des sirènes, des loups-garous… Des rêves tellement simples: influencer le cours du destin, prédire l’avenir, changer d’apparence ou communiquer avec les esprits… Parcourir un univers parallèle où abondent les bateaux fantômes, châteaux hantés et cimetières d’où surgissent des vampires assoiffés de sang… »

Balai Pattes! (Féminisme, Classique)
Constance d’Anne Loréal : « Sous le second Empire, Constance grandit au bord de la Loire avec une liberté rare pour une jeune fille de l’époque. Choyée par son père, ingénieur et grand humaniste, et par son meilleur ami, Gabriel, Constance rêve d’aventures et de sciences. Mais son oncle pense qu’à 16 ans, il est plus que temps pour elle d’acquérir les manières d’une épouse modèle et convainc son père de l’envoyer dans un pensionnat. La jeune fille s’y lie d’amitié avec Anne, héritière de l’une des plus grosses usines de fonderie de la région. À la mort brutale de son père, la menace d’un mariage arrangé par son oncle avec un homme deux fois plus vieux qu’elle, oblige Constance à prendre une décision radicale… Forte de son ambition et de ses convictions, elle va se construire un destin hors du commun. »
*
Reine de cendres d’Erika Johansen : « Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge. »
*
Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher : « Au cœur de l’Ecosse du XVIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride le Révérend Charles Leslie, venu d’Irlande espionner l’ennemi, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières, par-delà ses haillons et sa tignasse sauvage. Peu à peu, la créature maudite s’efface; du coin de sa cellule émane une lumière, une sorte de grâce pure. Et lorsque le révérend retourne à sa table de travail, les lettres qu’il brûle d’écrire sont pour sa femme Jane, non pour son roi. »
*
L’insoumise de Jennifer Donnelly : « A la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s’organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Economiser assez d’argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s’évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d’un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d’embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l’emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès… »
*
La dame du manoir de Wildefell Hall d’Anne Brontë : « Qui est la mystérieuse nouvelle locataire de Wildfell Hall? On ne sait pas d’où vient cette artiste qui se fait appeler Mrs Graham, se dit veuve et vit comme une recluse avec son jeune fils. Son arrivée alimente toutes les rumeurs dans la petite communauté villageoise et éveille l’intérêt puis l’amour d’un cultivateur, Gilbert Markham. La famille de Gilbert. est apposée à cette relation et petit à petit, Gilbert lui-même se met à douter de sa secrète amie. Quel est le drame qu’elle lui cache ? Et pourquoi son voisin, Frederick Lawrence, veille-t-il si jalousement sur elle ? »

Automne Enchanteur

Les métamorphoses
La Belle contre l’Angelet de Barbara Cordier : « Adulé par tous ses sujets, le prince Childéric n’imaginait pas tomber si bas : il rêvait d’une belle épouse et d’une vie digne de sa pureté, une fée l’a rendu abominablement laid. S’il ne trouve personne pour l’aimer avant son vingt-sixième anniversaire, le sort le privera de sa grâce à jamais. Comble du malheur, il ne reste au château qu’une soubrette qui lui inspire autant de désir que de mépris. L’arrivée d’un jeune homme perdu sur les traces de son père pourrait faire tout basculer. »

Clochettes, Grimoires et Chandelles (Petit Peuple, Fées, Elfes)
Les Outrepasseurs, les héritiers de Cindy Van Wilder : « Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »
*
Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley : « La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman d’une telle envergure, d’un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l’Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d’Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d’Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi… »

Au détour de Brocéliande (Légendes, Nature)
Les légendes rustiques de George Sand : « George écrit Les légendes rustiques à partir des contes et légendes récoltés par son fils Maurice dans les campagnes berrichonnes. Ces textes oraux qui témoignent des croyances et des superstitions encore présentes au XIX siècle passent ainsi dans le domaine de la littérature. »

 

Et voilà, vous l’aurez vu, ma PAL pour le challenge est énorme! Elle comprend 35 livres (en version papier et numérique). Je pense que j’ai vu un peu trop grand pour ce challenge et je vais essayer de lire au moins un livre par catégorie, la suite sera du bonus!
Ce que j’aime avec ce genre de challenge, c’est qu’il me permet d’aller piocher des auteurs et des genres que je n’aurai peut-être pas essayé de lire en dehors d’un challenge.

 

Et vous, participez-vous au challenge? Avons-nous des livres en commun?
(Comme pour le Cold Winter Challenge, un article Bilan viendra conclure ce défi littéraire à la fin du mois de novembre ou au début du mois de décembre.)

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

2 commentaires sur “[Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL

    1. Bonjour Daphné, merci beaucoup pour ton passage ici. J’ai déjà lu « Les carnets de cerise » et « Outlander » et j’adore également. Pour Outlander en fait j’ai commencé à lire les livres à partir du tome 3 (car j’avais déjà vu les 2 premières saisons de la série), là j’ai envie de découvrir le début de la saga à partir du roman. Dracula est l’une de mes lectures en cours. J’aime bien mais parfois je trouve qu’il y a des longueurs donc je lis autre chose en même temps.
      Merci pour tes encouragements 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :