TwitterInstagramEmailRSS
Fermer

Outlander, la saga qui vous fera voyager à travers les pierres

J’ai découvert par hasard la saga Outlander en 2016 lorsque Netflix a mis en ligne la saison 2 de la série.
Les premiers épisodes de la série m’ont rendue perplexe et je vous expliquerai pourquoi un peu plus tard. J’ai toutefois continué à visionner la série et au fil du temps, c’est devenu une obsession. Ça me fait souvent cet effet quand j’accroche totalement à l’action ou l’histoire d’une série, je ne peux m’empêcher de vouloir continuer à regarder encore et encore plus d’épisodes (jusqu’à ce que je regarde l’heure et m’aperçoive qu’il faudrait peut-être penser à s’arrêter) 😉

Mais de quoi parle Outlander, la série qui d’après la critique pourrait connaître petit à petit le succès de Games of Thrones (rien que ça !) ?

Tout a commencé dans les années 1990, en 1991 (1995 pour la version française) plus exactement, lorsque Diana Gabaldon alors âgée de 39 ans a publié son premier roman : Outlander (Le Chardon et le Tartan, dans sa version française).
Diana Gabaldon est une américaine née en 1952 dans l’état de l’Arizona. Elle est diplômée en écologie et biologie marine. Elle a été enseignante à l’université d’Arizona pendant 12 ans avant de se consacrer à l’écriture de ses romans.

C’est d’abord sur le forum littéraire CompuServe qu’elle a commencé à partager ses premiers écrits. Voyant qu’elle recevait des critiques positives, elle a décidé de poursuivre la rédaction de son histoire dans le but de la faire publier.
Diana Gabaldon voulait écrire un roman historique bien qu’elle ne sache pas encore à quelle période de l’Histoire elle voulait que se déroule son roman. Elle pensait qu’en tant que chercheuse il lui serait plus facile d’écrire un roman historique car elle pourrait se documenter plus facilement ayant déjà l’habitude d’effectuer des recherches pour son métier d’enseignante universitaire. C’est en visionnant un épisode de la série Doctor Who qu’elle dit avoir trouvé l’inspiration à la fois pour la période historique qu’elle voulait traiter, mais également pour façonner son personnage principal et décider du lieu dans lequel prendrait place l’action.
Jamie McCrimmon est un personnage de Doctor Who, il s’agissait d’un écossais de 17 ans qui vivait en 1745. Ce personnage a largement inspiré la création de James Fraser, héros d’Outlander.
Par la suite, Diana Gabaldon voulait introduire une jeune femme anglaise pour « se jouer de tous ces écossais en kilt », c’est comme cela qu’est né le second personnage principal de la saga : Claire Randall, une anglaise du XXème siècle. En effet, en rédigeant son histoire D. Gabaldon a fait intervenir de plus en plus Claire, c’est elle qui racontait son histoire et qui faisait des remarques modernes sur son environnement. Pour que ce soit plus crédible, D. Gabaldon a introduit le fantastique dans son récit en utilisant le thème du voyage dans le temps. Outlander était né.
[Photo de Diana Gabaldon à l’occasion de son apparition dans la saison 1 de la série]

Vous l’avez compris, avant d’être une série télé, Outlander est avant tout une série de livres. Actuellement, 8 tomes ont été publié et Diana Gabaldon prévoit la sortie du 9ème (et peut-être dernier) tome d’Outlander en 2018 ou 2019. Elle a indiqué sur son site internet qu’elle est toujours dans le processus de recherches pour pouvoir poursuivre l’écriture de son livre, elle s’attache à ce que son récit soit le plus fidèle possible à l’Histoire et aux conditions de vie au XVIIIème siècle.

Outlander c’est avant tout l’histoire de Claire Randall, une jeune anglaise du XXème Siècle. Elle a été infirmière au cours de la Seconde Guerre Mondiale et affectée en France. Après le conflit, elle a retrouvé son époux Franck Randall un historien avec qui elle s’était mariée en 1937. La guerre ne leur ayant permis de se voir qu’à de très brèves occasions, en avril 1945 le couple a entrepris une sorte de second voyage de noce en Ecosse pour se redécouvrir.

C’est au cours de ce voyage que Claire a été projetée au XVIIIème siècle. Elle était retournée seule au site mégalithe de Craigh Na Dun (sorte de Stonehenge) où la veille elle avait assisté, cachée avec Franck à une cérémonie druidique.

Ce matin là, c’est en entendant du bruit qui semblait être émis par les pierres qu’elle en a touchée une et s’est retrouvée en 1743 en pleine rébellion jacobite (1688-1746) en Ecosse.

[Les Jacobites étaient des Ecossais qui voulaient remettre le trône d’Angleterre la famille des Stuart. Leur nom vient du roi Jacques Stuart, dernier roi catholique qui avait été chassé du trône par la Glorieuse Révolution de 1688. Cette rébellion a été un échec qui a détruit en grande partie la culture des Highlanders et des clans en Ecosse. C’est la bataille de Culloden en 1746 qui a définitivement achevé la rébellion et les ambitions des Stuart, et plus particulièrement celles de Charles Edouard Stuart qui était à la tête des jacobites au cours de la bataille.]

Claire a fait la connaissance, à son arrivée dans l’Ecosse du XVIIIème siècle, de l’ancêtre de son époux le capitaine anglais Jack Randall ; puis du clan Mackenzie et de James Alexander Mackenzie Fraser.
C’est avec Jamie Fraser qu’elle a entretenu une relation au XVIIIème siècle, il a pris l’habitude de la surnommer affectueusement « Sassenach », un terme écossais pour désigner un-e anglais-e.
Le genre littéraire de la saga Outlander n’est pas facile à identifier puisque les livres font à la fois appel au fantastique, au genre historique et sentimental.

J’ai découvert Outlander à travers son adaptation télévisuelle, puis par la suite à travers les livres (j’ai commencé ma lecture à partir du tome 3 puisque les 2 premières saisons de la série sont les adaptations des tomes 1 et 2).
Les romans sont faciles à lire, les descriptions sont détaillées et permettent de s’immerger totalement dans l’histoire. Les romans, tout comme la série, comportent de nombreuses scènes de sexe qui peuvent déranger certaines personnes. Des scènes de viol sont également présentes et peuvent choquer certains lecteurs/spectateurs.
N’ayant pas encore lu les tomes 1 et 2, je ne sais pas si l’une des scènes de viol est aussi difficile à lire qu’à regarder dans la série.
Ce qui me dérange parfois au cours de mes lectures d’Outlander c’est qu’il y a parfois quelques longueurs et le ton et les réflexions de Claire ne me plaisent pas toujours, mais ça reste bien entendu subjectif.

Je ne peux toutefois que vous conseiller de commencer la lecture de cette saga, voici les tomes qui sont actuellement disponibles en version française (J’ai lu) :

Le Chardon et le Tartan [Saison 1 de la série tv Outlander] – Le Talisman [Saison 2 de la série tv Outlander] – Le Voyage [Saison 3 (en cours) de la série tv Outlander] – Les Tambours de l’Automne 
La Croix de Feu 
La Neige et la Cendre
L’Écho des Cœurs Lointains (Partie 1 et 2)
A l’Encre de mon Cœur (Partie 1 et 2)
Go Tell the Bees That I Am Gone (Titre de la version originale du tome 9 à paraître)

Outlander a été adapté en série à partir de 2014 (soit 23 ans après la publication du 1er tome) et diffusé par Starz aux Etats-Unis. Actuellement la série comporte 4 saisons (la 4ème saison est d’ailleurs en cours de production). Elle est également disponible sur Netflix.
Cette série connaît un grand succès et réuni des millions de fans à travers le monde. Esthétiquement, la série s’améliore de saison en saison, les costumes et les décors sont magnifiques (surtout ceux situés en Ecosse). Plusieurs lieux de tournage ont été (re)créés totalement car n’existant pas réellement (Craigh Na Dun), ou parce que l’intérieur des monuments n’est plus accessible (Lallybroch, la maison des Fraser – en réalité Midhope Castle a servi pour les décors extérieurs mais les intérieurs ont été recréés en studio).

Les acteurs ont eux aussi largement contribué au succès de la série.
Claire Randall est interprétée par l’actrice irlandaise Caitriona Balfe ; Jamie Fraser par l’acteur écossais Sam Heughan et Franck/Jack Randall par l’acteur anglais Tobias Menzies (en ce qui concerne les personnages principaux de la série).
L’utilisation du gaélique écossais est un autre aspect intéressant de la série, il permet de s’immerger totalement dans l’ambiance écossaise de l’époque. La reconstitution de l’assemblée des clans pour rendre hommage au laird (seigneur écossais) est également une autre façon de nous faire découvrir ce qu’était la vie seigneuriale dans les Highlands avant le désastre de la bataille de Culloden (suite à la défaite des Ecossais, les clans ont été anéantis et les coutumes des Highlands, port du tartan par exemple, ont été interdites par les Anglais).
La série Outlander c’est également sa bande originale composée par le musicien Bear McCreary comportant des sonorités écossaises. C’est tout simplement un plaisir à écouter (et pourtant à la base je ne suis pas spécialement attirée par les bandes originales des films ou séries).
Le thème de la série est interprété par Raya Yarbrough et s’intitule : The Skye Boat Song (il existe en plusieurs versions, dont une version en français pour la saison 2).

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la bande originale de la série pour les saisons 1 et 2 en cd, vinyle et sur Deezer
Pour ma part, le titre que je préfère est Dance of the Druids.

Au début de cet article, je vous ai dit que j’avais eu du mal à me plonger véritablement dans la série avec les premiers épisodes. C’était intrigant, mais angoissant à la fois. J’avais envie que Claire puisse revenir à son époque et retrouver son mari. L’aspect physique des personnages (vêtements, saleté), et celui des intérieurs en Ecosse ne me semblait pas être celui du XVIIIème siècle comme on se l’imagine en France ou même à Londres. Le mode de vie dans les Highlands faisait penser à cette époque encore à celui qui avait cours à l’époque féodale (l’hommage au seigneur, la fidélité, le lien vassalique). Attention, je ne dis pas que la vie des clans en Ecosse était similaire à celle des seigneurs féodaux au Moyen-âge mais il y a quelques similarités.

C’est au fil des épisodes que j’ai vraiment commencé à aimer la série et son univers et à vouloir en savoir toujours plus sur les aventures de Claire et Jamie. Assez rapidement je vous avoue que je n’avais plus du tout envie qu’elle retourne au XXème siècle.
Plusieurs passages de la saison 1 notamment sont assez difficiles à regarder, récemment quand j’ai voulu revoir la série, j’ai préféré passer certains moments, une scène de viol en particulier.

Aucune série n’étant parfaite, je n’ai pas aimé la reconstitution de la cour du roi Louis XV dans la saison 2 d’Outlander. Pour vous donner un exemple, on voit dans un épisode Louis XV recevoir des gens sur sa chaise percée, or nous savons que ça ne se faisait plus à son époque.

[Le « brevet d’affaires », le fait pour des gentilshommes de rencontrer le roi pendant qu’il se préparait et qu’il était sur sa chaise percée faisant ses besoins a existé à Versailles sous Louis XIV. Cette mise en scène royale a disparu justement sous le règne de Louis XV, celui-ci se retirait dans son cabinet d’affaires quand il devait assouvir un besoin naturel. Le fait de le montrer dans cette posture dans la série est une erreur historique et rien de moins qu’un cliché sur les mœurs de Versailles et des rois de France.] D’autres passages de la saison 2 en France m’ont également laissée dubitative et il faudrait peut-être que je me penche là-dessus pour savoir si c’était véridique ou une invention des réalisateurs ou de Diana Gabaldon (n’ayant pas encore lu le tome 2 je ne sais pas comment elle présente le passage en France de Claire et Jamie).
Un autre point, après la lecture des livres cette fois, qui m’a dérangé c’est que certains acteurs ont des différences physiques avec les personnages d’Outlander. Ce ne sont que des détails et je comprends bien qu’ils ne pouvaient pas trouver des sosies exacts de Jamie ou Brianna, mais quand plusieurs fois dans les textes Diana Gabaldon fait des descriptions précises du physique de ses personnages, on finit par bien les avoir en tête.

Il faut surtout comprendre que c’est un élément capital de la narration, Jamie Fraser ayant un physique particulier qui le rend reconnaissable entre tous dans la société du XVIIIème siècle : grand, roux, les yeux d’un bleu profond… Physique qui sera hérité par d’autres personnages (enfants, famille…).

Globalement, j’adore la série et les livres pour leur univers, l’ambiance (musicale dans la série, ou les descriptions des lieux dans les livres), la personnalité de Claire et Jamie, qui peut être à la fois attachante et agaçante mais c’est aussi ce qui les rend vivants.
Outlander est mon grand coup de cœur de ces derniers mois. J’ai entrepris cet été la lecture des livres et je n’ai pas pu m’arrêter de les lire enchainant tome sur tome en quelques semaines seulement.
Les personnages secondaires contribuent également à faire aimer la lecture des tomes : Jenny Fraser (sœur de Jamie) ; Fergus ; (Petit) Ian Murray (le neveu de Jamie) ; Brianna
L’Ecosse a bien compris qu’elle pouvait attirer des touristes en mettant en ligne une carte pour visiter les lieux de tournage ou ceux qui sont mentionnés dans les livres.
Vous pouvez d’ailleurs retrouver les articles de Mango & Salt, une autre grande fan de la série, qui a entrepris un voyage en Ecosse sur les traces d’Outlander (un voyage que j’aimerai pouvoir aussi réaliser à l’avenir) : ici & ici

La saison 4 sera diffusée cet automne sur Netflix (les premières saisons y sont déjà).

Sources :
– Diana Gabaldon, site officiel & wikipédia
– Outlander, général ; Jamie ; Claire
Versailles et le brevet d’affaires
La rébellion jacobite
Photos

Connaissez-vous déjà Outlander ? Que pensez-vous de la série, des livres ? Quel format à votre préférence ? Quels sont vos personnages favoris ?

Découvrez également mon article sur la reine Victoria.

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

1 commentaire sur “Outlander, la saga qui vous fera voyager à travers les pierres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :