Fermer

[Lecture] La révolte de Clara Dupont-Monod

J’ai découvert ce livre en naviguant sur les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram, et il m’intriguait beaucoup. Tout d’abord, je trouve que la couverture de La révolte ressemble assez à celle de Reine de Cendres d’Erika Johansen. Ensuite, c’est le résumé de ce livre qui me donnait très envie de le découvrir.

La révolte parle de la vie de la duchesse d’Aquitaine devenue reine de France, puis d’Angleterre -> Aliénor d’Aquitaine (1122 – 1204). Elle a pris part avec son premier époux, le roi de France Louis VII à la deuxième croisade en Terre Sainte. De son mariage avec le roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt, elle est devenue mère des futurs Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre entre autre.
Cette femme a eu un destin incroyable, sa vie suscite encore aujourd’hui bien des interrogations, des suspicions et des légendes. Je pense qu’on peut la considérer comme l’une des premières féministes de l’Histoire.

Bref, je n’avais qu’une envie, lire ce livre ! C’est grâce à Netgalley et à la maison d’édition Stock que j’ai eu la chance de pouvoir lire ce roman. Je les en remercie.

La Révolte

Résumé :

« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »
Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Coeur de Lion.

Mon avis :

La Révolte de Clara Dupont-Monod a été pour moi une très jolie découverte littéraire. J’ai adoré la plume de l’auteure : tout le récit est assez poétique et joliment raconté ce qui le rend très agréable à lire.
J’ai été captivée par les deux premières parties du roman : « avant la révolte » et « la révolte ». J’ai eu un peu plus de mal avec la dernière partie consacrée à la croisade de Richard Coeur de Lion en Terre Sainte.
Ce qui rend ce roman original, c’est la façon dont Aliénor d’Aquitaine y est racontée. En effet, durant une grande partie du roman, c’est son fils Richard qui relate la vie de sa mère avec beaucoup d’affection.
Si je devais reprocher quelque chose au roman, c’est qu’il perd parfois le lecteur.
Malgré une bonne connaissance de la vie d’Aliénor d’Aquitaine (grâce à la lecture de la biographie écrite par Régine Pernoud), il m’est arrivé de me demander à quelle époque de la vie des protagonistes nous nous trouvions dans le récit.
J’imagine que pour un lecteur connaissant peu Aliénor d’Aquitaine ça doit être compliqué de s’y retrouver, mais la poésie du roman efface sans aucun doute ce sentiment.
Il y a quelques anachronismes dans les termes et des libertés prises sur les faits historiques mais l’auteure s’en explique et le revendique en fin de roman.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture et ce roman m’a donné envie de me replonger dans cette époque et de visiter l’Aquitaine.

Connaissez-vous le personnage d’Aliénor d’Aquitaine ? Que pensez-vous de son histoire ?
Avez-vous lu ce roman ?

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :