TwitterInstagramEmailRSS
Fermer

[Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais l’hiver dernier, j’ai participé à mon premier challenge de lecture : le Cold Winter Challenge de Margaud Liseuse. Je participerai de nouveau à ce challenge en fin d’année, mais pour le moment, j’aimerai vous présenter son équivalent pour la saison automne : le Pumpkin Autumn Challenge de Guimause (du 1er septembre au 30 novembre 2018).

Il s’agit de la seconde édition de ce challenge (j’aurai aimé y participer en 2017, mais j’ai découvert le challenge beaucoup trop tard). Ce qui m’attire le plus dans ce défi, c’est qu’il s’agit d’un défi saisonnier mettant en avant l’automne : ma saison de l’année préférée. J’adore tellement cette ambiance (la nature qui change, les bougies, les animaux de la forêt, Halloween qui approche, boire un chocolat chaud en regardant une série emmitouflée dans un plaid…)
Un challenge littéraire autour de l’automne ne pouvait donc que me plaire!

Pumpkin Autumn Challenge

Je vous propose de découvrir la présentation du challenge par sa créatrice : Guimause.

Continuer à lire « [Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL »

[Lecture] Le Cri de Nicolas Beuglet

Je me souviens avoir été fortement attirée par la couverture de ce roman et par son résumé le jour où j’ai acheté ce livre. Je l’ai lu à la fin du mois de janvier 2018 (oui je sais ça remonte un peu), et il aurait très bien pu figurer dans ma PAL du Cold Winter Challenge!

Je sais que ce roman divise un peu ses lecteurs car il faut bien l’avouer, le résumé nous fait croire à une toute autre histoire que celle racontée dans ce roman. Le Cri lauréat du prix « Nouvelles Voix du Polar » 2018.

 

Le Cri

 

Résumé :

« À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…  » (Résumé version poche – il me semble que le résumé des éditions XO en dit un peu plus)
Continuer à lire « [Lecture] Le Cri de Nicolas Beuglet »

[Lecture] Wonder de R.J. Palacio

Je vous retrouve après une longue [Trop longue] absence.
J’avais envie de vous revenir avec une chronique littéraire car, comme vous l’avez peut-être remarqué si vous me suivez sur les réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Livraddict…), la lecture tient une place de plus en plus importante dans ma vie.
J’y reviendrai sans doute dans un prochain article. En attendant, pour mon retour j’avais envie de vous présenter un livre qui a été un coup de cœur pour moi au début de l’année 2018 (oui ça remonte déjà un petit peu).

Il s’agit de Wonder de R.J. Palacio (qui a été adapté au cinéma tout récemment, avec Julia Roberts entre autre).
*

WONDER

*

Résumé :

Ne jugez pas un livre sur sa couverture.
Ne jugez pas un garçon sur son apparence.
« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ? Résumé éditeur

« L’histoire est celle d’un jeune garçon de dix ans (August) habitant à New York, atteint d’une malformation du visage depuis sa naissance s’appelant « mandibulofacial dysostosis » ou syndrome de Treacher Collins, et de son intégration à l’école publique après des années de scolarité à domicile. » Résumé Wikipédia
Continuer à lire « [Lecture] Wonder de R.J. Palacio »

[Lecture] La mort d’Hitler de Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina

Il y a quelques semaines de cela, je me suis inscrite sur le site de Netgalley. Ce site permet aux blogueurs, libraires, bibliothécaires et autres de découvrir en avant-première des livres.
Il suffit pour cela de s’inscrire sur le site, de se présenter dans une courte biographie et de partager les liens de nos différents supports d’expression (blogs, réseaux sociaux, réseaux littéraires comme livraddict ou goodreads). Il est possible ensuite de définir quels sont nos goûts en matière de littérature (polar, thriller, romance), puis de choisir un livre dans une de ces catégories et de faire une demande auprès de l’éditeur pour pouvoir le recevoir en format numérique et le lire. En contrepartie, il faut faire un retour sur nos impressions à l’éditeur, puis rédiger un avis ou une chronique directement sur le site de Netgalley.

C’est de cette manière que j’ai pu lire, quelques jours avant sa sortie en librairie, le livre enquête sur la mort d’Hitler par le journaliste Jean-Christophe Brisard en collaboration avec Lana Parshina, interprète et journaliste également.

 

La Mort d’Hitler 

 

Résumé :

« Le 8 mai 1945, les nazis capitulent. Hitler s’est suicidé une semaine plus tôt, dans son bunker berlinois. Les Alliés et les Soviétiques fêtent ensemble la victoire. Voilà pour la version connue. En réalité, dès le 1er mai, Staline ordonnait à ses services d’enquêter sur la mort du Führer et de récupérer son corps. Cherchait-il une pièce à conviction ou un trophée de guerre prouvant au monde entier que son pays avait vaincu Hitler  ?
Après deux ans d’interminables négociations auprès des autorités russes, Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina ont pu accéder aux dossiers confidentiels concernant l’incroyable traque du corps d’Hitler par les espions soviétiques, ainsi qu’aux interrogatoires des témoins des derniers jours du Führer. Surtout, Moscou a accepté de leur présenter des restes humains  : un morceau de crâne avec un impact de balle et une mâchoire. Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les auteurs ont obtenu l’autorisation d’effectuer des examens scientifiques sur ces ossements. Le Kremlin prétend qu’ils appartiennent à Hitler. Qu’en est-il vraiment  ?
Cette enquête fascinante, digne d’un roman d’espionnage, met un point final aux ultimes questionnements sur la mort d’Hitler.

Grand reporter, Jean-Christophe Brisard est réalisateur de documentaires, principalement sur les dictatures. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Enfants de dictateurs (First Histoire, 2014) avec Claude Quétel.
Lana Parshina est journaliste indépendante et réalisatrice de documentaires. Elle partage sa vie entre la Russie et les États-Unis. »
Continuer à lire « [Lecture] La mort d’Hitler de Jean-Christophe Brisard et Lana Parshina »

[Lecture] Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys #clublectureMS

J’avais ce livre dans ma pile à lire depuis plusieurs semaines quand j’ai vu qu’il figurait dans la sélection pour le vote du livre du mois dans le cadre du club de lecture Mango & Salt. Le sujet du mois de mars était le suivant : un livre dont l’adaptation sortira au cinéma cette année.

C’est A comme Aujourd’hui de David Levithan qui a été retenu. Malheureusement, même si je l’ai acheté et que j’ai commencé à le lire, je ne l’ai pas terminé car je n’ai pas été emballée par l’histoire.

Avant même de connaître le résultat du vote, j’ai commencé à lire le livre que je vais vous présenter aujourd’hui et je ne regrette pas de l’avoir fait car même s’il ne s’agit pas d’un coup de cœur, il m’a permis de participer à la lecture du club à ma manière.

 

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre 

 

Résumé : 

« Lina est une jeune Lituanienne comme tant d’autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d’art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l’arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d’un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l’amour des siens et son audace d’adolescente. Dans le camp, Andrius, 17 ans, affiche la même combativité qu’elle. »
Continuer à lire « [Lecture] Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys #clublectureMS »

[Lecture] J’ai testé la box littéraire : Le Ptit Colli de Collibris

[L’article a été mis à jour avec l’ajout de mon avis après la lecture du livre Il était une lettre]
Vous connaissez sans doute ce concept qui fait fureur depuis quelques années, celui des box en tout genre. Il en existe de toutes sortes, et de différents thèmes : box alimentaires, musicales, vestimentaires, cosmétiques… Pour ma part, j’ai eu très envie de tester une box littéraire.

Avec ma frénésie de lecture depuis plusieurs semaines, je ne pouvais qu’être attirée par une box de ce genre. C’est en naviguant sur les réseaux sociaux et en particulier sur quelques groupes Facebook de lecture que j’ai découvert le nom de plusieurs entreprises proposant des box littéraires. Mon choix s’est arrêté sur « Le Ptit Colli » de Collibris et je vais vous expliquer pourquoi.

 

Le Ptit Colli

*

Mais tout d’abord, c’est quoi ce Ptit Colli ?

Il s’agit d’une box littéraire personnalisée proposant de vous faire découvrir deux livres en format poche. La boîte s’adapte aux saisons et son design est donc changeant. Des cadeaux sont également glissés à l’intérieur de la box.
C’est une box personnalisée car au moment de votre inscription, vous devez établir votre profil de lecteur (en sélectionnant 5 livres lus récemment), pour pouvoir ainsi recevoir les deux livres poche qui correspondront le plus à vos goûts.
Continuer à lire « [Lecture] J’ai testé la box littéraire : Le Ptit Colli de Collibris »

[Lecture] Je sais pas de Barbara Abel

En me baladant au Furet du Nord (comme je le fais pratiquement une fois par semaine, ce qui explique sans doute pourquoi ma PAL ne baisse jamais…), j’ai été attirée par la couverture d’un roman en format poche. C’est plutôt courant qu’en tant que lecteurs nous soyons d’abord attirés par la couverture avant même le titre du livre ou son résumé. Il se dégage quelque chose de particulier quand on regarde la couverture de Je sais pas de Barbara Abel. C’est comme une impression d’étrangeté, cette petite fille cache un secret.

Sur le moment, je n’ai pas acheté le livre, me le réservant pour plus tard. Puis, c’est lors d’un passage à la librairie d’occasion de Tournai (dont je vous ai parlé dans un précédent article) que j’ai revu ce livre, et cette fois-ci, je n’ai pas hésité une minute à l’acheter.

 

Je Sais Pas

*

Résumé :

*
« C’est le grand jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment du retour, quand une enfant manque à l’appel. Emma, cinq ans, a disparu. C’est l’affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ? »
Continuer à lire « [Lecture] Je sais pas de Barbara Abel »

[Lecture] No Home de Yaa Gyasi

Vous le savez sans doute, j’adore lire des thrillers, mais il m’arrive également de revenir à l’un de mes tout premiers genres littéraires : les romans historiques.

Dernièrement, j’ai été attirée par la sortie d’un roman traitant des sujets douloureux de l’esclavage, de la traite humaine et de la ségrégation. L’originalité de ce roman tient au fait qu’il présente deux branches d’une même famille ayant vécu l’esclavage de façon différente. Tout au long du roman, nous suivons les histoires des descendants de la famille.

Il s’agit du tout premier roman de Yaa Gyasi, une jeune américaine dont la famille est originaire du Ghana (pays dont il est largement question dans le roman).

 

No Home

*
Résumé :

« Maama, esclave Ashanti, s’enfuit de la maison de ses maîtres Fantis durant un incendie, laissant derrière elle son bébé, Effia. Plus tard, elle épouse un Ashanti, et donne naissance à une autre fille, Esi. Ainsi commence l’histoire de ces deux demi-sœurs, Effia et Esi, nées dans deux villages du Ghana à l’époque du commerce triangulaire au XVIIIe siècle. Effia épouse un Anglais et mène une existence confortable dans le fort de Cape Coast, sans savoir que Esi, qu’elle n’a jamais connue, est emprisonnée dans les cachots du fort, vendue avec des centaines d’autres victimes d’un commerce d’esclaves florissant avant d’être expédiée en Amérique où ses enfants et petits-enfants seront eux aussi esclaves. Grâce à un collier transmis de génération en génération, l’histoire se tisse d’un chapitre à l’autre : un fil suit les descendants d’Effia au Ghana à travers les siècles, l’autre suit Esi et ses enfants en Amérique. »
Continuer à lire « [Lecture] No Home de Yaa Gyasi »

[Lecture] Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons

Dernièrement, je vous ai proposé de découvrir ma chronique littéraire d’un roman publié aux éditions France Loisirs : Les beaux lendemains de Saint-Chanas. Il s’agissait d’un roman historique, cette fois, j’aimerais vous présenter un thriller qui m’a beaucoup plu.

Ce roman a été lui aussi publié chez France Loisirs et il s’agit du tout premier roman (traduit en français) de cette auteure.

Le Pensionnat des Innocentes

*

Résumé :

« En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus de la tombe qu’ils viennent de creuser.
De nos jours. Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue autour d’un foyer d’accueil où elle avait travaillé avant que le lieu ne soit entièrement détruit par les flammes. Un autre employé du foyer est à son tour retrouvé assassiné. Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, est profondément impliquée dans cette enquête. Au mépris des procédures, elle demande aux archéologues de commencer leurs fouilles : plusieurs squelettes sont retrouvés… »
Continuer à lire « [Lecture] Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons »

[Lecture] Bilan du Cold Winter Challenge 2017-2018

Et voilà, nous y sommes, c’est déjà la fin du Cold Winter Challenge 2017-2018. Il s’agissait de ma toute première participation et j’ai franchement adoré.

Participer à ce challenge m’a permis de découvrir différents auteurs et genres. Il y a eu des coups de cœur et des déceptions mais je ne regrette pas du tout d’avoir passé du temps à m’investir dans ce challenge (pour choisir ma PAL, lire évidemment, mais aussi pour participer avec les autres membres dans le groupe Facebook).

Sans plus attendre, je vais vous présenter mon bilan de lecture pour ce challenge. Je pense que je participerai lors de la prochaine édition qui débutera en décembre 2018.

  Continuer à lire « [Lecture] Bilan du Cold Winter Challenge 2017-2018 »

error: Content is protected !!