Fermer

[Exposition] Les Heures Italiennes au #LouvreLens

Lors de notre visite au Louvre Lens au début du mois de novembre 2017, en plus de pouvoir visiter la Galerie du Temps (pièce maîtresse du musée), le Louvre accueillait 2 expositions : Musiques! & Les Heures Italiennes. Après un petit sondage sur Twitter, vous avez choisi de découvrir en premier l’exposition « Les Heures Italiennes« .

Les Heures Italiennes, un thème pour plusieurs expos

 

Avant de vous présenter la version Louvre Lens des Heures Italiennes, j’aimerai vous expliquer de quoi il s’agit exactement. Pendant un an (de mars 2017 à mai 2018), plusieurs musées de la nouvelle grande région des Hauts-de-France se sont relayés pour inviter le public à découvrir des chefs d’oeuvre de l’art italien. Ces oeuvres, exposées dans divers musées et églises de la région ont été regroupées pour former plusieurs expositions présentant chacune un aspect de l’art italien : La Renaissance (au château de Chantilly) ; La Peinture du XVIIIème siècle (au Palais de Compiègne) ; Peintures comiques (à Soissons)…

L’exposition « Les Heures Italiennes » au Louvre Lens sera visible jusqu’au 28 mai 2018 au Pavillon de Verre et elle est gratuite pour tous.

Cette exposition s’articule autour de 4 thématiques (couvrant les XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles) que je vous propose de découvrir sans plus tarder :

Dans l’ombre du Caravage


Dans cette partie de l’exposition, l’accent est mis sur l’influence du peintre milanais Michelangelo Merisi, dit Le Caravage (1571-1610). Sa peinture novatrice, empreinte de réalisme et de naturalisme a inspiré de nombreux peintres après lui donnant peu à peu naissance au caravagisme. Son utilisation du clair obscur s’est propagée à travers l’Italie puis l’Europe, d’abord dans la peinture religieuse avant de gagner le domaine profane.

Le Miracle de Saint Donat d’Arezzo (1652) par Jusepe de Ribera

Deux Philosophes (vers 1612) par Juseppe de Ribera (collection du Musée de l’Hôtel Sandelin à Saint Omer)

Figures de la maniera

Le maniérisme florentin du XVIème siècle est mis en avant dans cette partie de l’exposition. Ce style, qui s’est développé dans l’Italie de la Renaissance, est devenu à la mode en France sous l’impulsion du roi François Ier.  Seules 3 peintures illustrent cette thématique, parmi elles :

Vierge à l’enfant et Saint Jean-Baptiste, dite Vierge au puits (16ème siècle), d’après Franciabigio. (Collection du Musée des Beaux Arts de Valenciennes)

L’oeuvre illustrant « Les Heures Italiennes » du Louvre Lens :

La Charité (vers 1550), d’après Francesco Salviati. (Collection du Musée Jeanne d’Aboville)

Peindre l’histoire

Une partie de l’exposition où la mythologie et les récits bibliques sont mis en peinture. Les textes sacrés et profanes sont la source de ce genre pictural : la peinture d’histoire.

La libération de Lucine (1730-1735) par Nicola Maria Rossi. (Inspiré d’un poème d’Aristote).
Suzanne et les vieillards (1630-1635), par Giovanni Martinelli. (Inspiré du Livre de Daniel dans la Bible)

La tragédie du paysage

L’exposition se termine par une salle dédiée aux paysages des XVIIème et XVIIIème siècles. Les peintres ont essayé de capturer le mouvement des éléments : vagues, ciel orageux, crépuscule… Ces paysages reflètent une fascination pour la grandeur de la nature, ses dangers (suite au tremblement de terre de Lisbonne en 1755), le châtiment divin qui est représenté par un paysage de tempête.

Persée et la délivrance d’Andromède (1620-1629), par Filippo Napoletano. (Collections du Musée Jeanne d’Aboville).
Tempête sur la mer (1684-1701), par Pieter Mulier dit Pietro Tempesta.

 

D’un point de vue personnel, j’ai eu une préférence pour la petite partie consacrée au figures de la maniera. Je dois avouer que j’ai été légèrement déçue par cette exposition que j’attendais pourtant avec beaucoup d’impatience. Ce n’était pas tout à fait ce que j’imaginais, je pensais y trouver plus d’oeuvres et la présentation de l’exposition m’a un peu déroutée.
Je vous invite à aller découvrir cette exposition par vous-même et à me dire ce que vous en avez pensé.

Pour plus d’informations sur « Les Heures Italiennes« , rendez-vous sur le site internet de l’événement et sur celui du Louvre-Lens.

 

A propos de Booklets Of Kleio

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

1 commentaire sur “[Exposition] Les Heures Italiennes au #LouvreLens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :